Covid-19 : Le travail continue au Refuge de l'Arche

Agrandir Dézoomer Lire plus tard Impression

Suite à l’annonce de pandémie du coronavirus sur le territoire français, le gouvernement a imposé le confinement pour tous. En tant que site touristique, le Refuge de l’Arche a dû fermer ses portes au public le 15 mars 2020. Si les allées sont désormais vides, la vie se poursuit pour les 1200 animaux du sanctuaire et nos équipes animalières continuent leurs activités quotidiennes et indispensables aux pensionnaires.

En 45 ans d’existence, c’est la première fois que le site du Refuge de l’Arche est dans l’obligation de fermer. Pour faire face à ces mesures drastiques, une réorganisation des équipes en interne a été mise en place. Certains postes sont aujourd’hui en télétravail et d’autres en chômage partiel. En revanche, l’équipe de soigneurs animaliers et la vétérinaire sont quotidiennement sur le terrain. Ainsi ce sont plus de 21 agents mobilisés pour prendre soin des nombreuses espèces du refuge.

Cette période exceptionnelle a entrainé de nouveaux réflexes de la part des salariés. Ils ont dû adapter leur travail en respectant les gestes barrière avec notamment le port du masque lors d’opération sensible tel que le déplacement d’un animal.

La plus grande difficulté rencontrée ces dernières semaines est l’importante perte financière. La fermeture du Refuge de l’Arche en cette période printanière entraîne 3 400 € de recettes en moins par jour soit 23 750 € par semaine. Par ailleurs, 90% de la fréquentation du site est réalisée sur la période de mars à octobre.

Pour traverser cette période difficile, une vaste campagne en ligne, a été lancée fin mars pour nous aider à couvrir nos dépenses quotidiennes. Si vous souhaitez nous apporter votre soutien,
cliquez ici.